Investir en bourse, est-ce risqué ?

Ces dernières années la bourse est au cœur de l’actualité. En France, la culture de l’investissent est moins ancrée dans les mœurs contrairement aux États-Unis, qui l’utilisent depuis bien longtemps. La bourse possède une image d’un actif très risqué, à juste titre d’ailleurs. Je vais vous montrer dans cet article comment faire en sorte d’invertir en bourse « presque » sans risque !

Qu’est que la bourse ?

Une bourse est une place de marché centralisée où les actions de sociétés cotées publiquement en bourse sont achetées et vendues.

Il s’agit un marché, surveillé par un organisme spécialisé, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), où l’on peut acheter et vendre des valeurs mobilières.

La Bourse comporte des heures d’ouverture bien définies pendant lesquelles les titres peuvent être échangées au cours de ce que l’on appelle les séances. En France, les actions sont cotées en continu, au cours de cinq séances par semaine, du lundi au vendredi, de 9h à 17h30.

Pour résumer : vous pouvez acheter en bourse des « petits bouts » de grandes sociétés dont la valeur peut varier dans les temps (plus values / moins values).

Il existe de nombreuses bourses dans le monde. Certaines des plus importantes sont la bourse de New York (NYSE), le NASDAQ et la bourse de Tokyo (JPX).

Quels sont les risques de la bourse ?

Les marchés boursiers sont sensibles à la volatilité des marchés, ce qui signifie qu’il peut y avoir des fluctuations spectaculaires du cours des actions, habituellement en réaction à des événements politiques et économiques partout dans le monde.

Les marchés boursiers peuvent également connaître des krachs. Bien qu’ils soient rares, les krachs boursiers peuvent réduire considérablement la valeur des actions et entraîner des dépressions économiques qui durent des années.

Le risque est donc de perdre une partie ou la totalité de votre capital !

Il existe cependant deux types d’acteurs en bourse : les investisseurs et les traders ! Le trader a pour objectif d’acheter au plus bas et de vendre au plus haut dans le but d’effectuer un bénéfice à court ou moyen terme. Ceci est évidement très risqué car sur cours terme la bourse est très volatile.

Nous allons nous intéresser ici aux investisseurs : ceux qui s’investissent sur les long terme : 5 à 40 ans

Historique de la bourse

La bourse reste une valeur sûre pour l’investisseur moyen / long terme. En effet si vous êtes suffisamment diversifié, via des ETF (paniers d’actions) par exemple, alors sur une période de plus de 7 ans, votre capital est préservé même qui vous avez acheté au plus haut, juste avant une crise !

Voici l’historique du CAC 40 Growth (40 plus grandes capitalisations en France + dividendes réinvestis) sur les 33 dernières années. On remarque que quoi qu’il arrive, si on reste investi sur une période de plus de 7.5 ans alors il n’y pas de perte de capital. De plus le rendement moyen depuis 33 ans est de plus de 9% annuels !

CAC40 Dividendes réinvesties

Prenons maintenant l’exemple de l’indice S&P500 Total Return (500 plus grandes capitalisations américaines). On constate ici la même chose : même lors des krachs boursier, si vous restez investi pendant plus de 7 alors votre capital ne baisse pas. De plus la performance de l’indice américain est meilleurs que le CAC40 : 10.8%

S&P500 Dividendes réinvesties

Conclusion

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, la bourse peut être risquée pour les traders qui invertissent sur le court terme. Si au contraire vous décidez d’investir sur un horizon supérieur à 7 ans, alors le risque est presque nul. De plus le rendement moyen des principaux indices boursiers est de 9 à 11% annuels.

Avertissement : Ceci est une simulation sur un cours antérieur. Les performances passées ne garantissent pas des performances similaires dans le futur.